Savoir...

Devenir plus conscient et responsable...

symbolique des nombres

 

Si les mots ont un sens, fondé sur une codification définie par notre langage, ils ont aussi un sens caché souvent appelé "langage de oiseaux". Il en va de même pour les chiffres, et les nombres, qui au delà de leur fonction algébrique, nous signifient un message, une information qui peut s'avérer utile à certain moment pour notre compréhension d'une situation de vie.

111 : Ainsi le 1, est l'unité, le commencement, l'homme debout, la verticalité, le masculin, l'individualité, l'action, le premier du clan, de la famille. Le 111 est le symbole du 3x1, du "dieu Trine". Le carré magique a pour somme le 111. Le 111 symbolise la manifestation de nos pensées, leur mise en action. La somme donne 3, symbole de mouvement, de créativité, d'ouverture. On dit que 11 symbolise la maîtrise sur le plan matériel.

222 : Le 2 désigne le couple, la complémentarité du féminin et du masculin et leur interaction, ou peut représenter la dualité ; le 2 se réfléchit en se recourbant vers soi : l'autre est notre miroir, notre image ; le 2 invite à nous positionner dans la relation ; le 2 est le double sans quoi notre stabilité n'existerait pas : 2 jambes pour marcher, 2 hémisphères cérébraux, ...le 222 : lorsque le 2 se répète par trois fois, il y a un message à comprendre sur notre rôle dans le couple, dans la relation à l'autre, notre vision de la relation dans dualité ou la complémentarité, notre relation à notre Etre profond...notre équilibre entre notre masculin et notre féminin...La somme nous donne 6 : 2x3, symbole d'un double mouvement....On dit que 22 symbolise la maîtrise sur le plan mental.

333 : Le 3 représente la trinité, le triskel, le triangle...Le 3 a un caractère androgyne, issu de l'union de deux entités, naît une troisième, issue de l'Amour. Le 3 manifeste la création issue de la matrice mère, et a un caractère à la fois humain et divin. Le "continent" Mu était constitué de 3 terres séparées par 3 cours d'eau.  33 symboliserait la maîtrise sur le plan spirituel. 333 : nous invite à porter notre attention sur la façon dont nous faisons descendre dans la matière notre spiritualité, nos actes, pensées, créations sont elles en accord avec notre divinité...?

444 : le 4 représente la structure; l'univers de la matière, le terrestre ; le contenant, l'organisaus tion; les 4 éléments, les 4 dimensions, les 4 vents ; le liant nécessaire à la stabilité et satbilisation de l'ensemble, du système. il représente aussi la famille, le clan ; chez les grecs, il symbolise Jupiter, un dieu de la justice, protecteur et grand organisateur ; il est manifesté par le carré, la croix ; il représente l'incarnation des Etres dans la matière ; il est aussi en connexion avec le féminin :  lorsqu'il apparaît trois fois, il renforce sa signification ; ainsi le 444 nous invite à nous structurer, nous ancrer, équilibrer notre verticalité avec notre latéralité, nous organiser; il nous invite au concret, à la mise en place du plan d'action qui permettra le mouvement (3x4 :12 soit 2+1 :3)

  

555 : le 5 est  lié à la fraternité, à l'humanité, à l'humain ; les 5 sens ; les 5 doigts de la main, l'étoile à 5 branches..dans la Kabbale le 5 représente l'homme parfait dénudé de son animalité. Le 5 porte la grâce ; Pour H. Blavatsky, le 5 est lel'esprit de vie et d'amour humain. Il nous invite à savoir comment le féminin et le masculin s'épousent, s'harmonisent, pour construire leur complétude, mais il nous pousse aussi à nous questionner sur notre humanité, notre valeur en tant qu'être humain en relation avec les autres, notre quête intérieure, ...le 5 cherche sa direction parmi les 4 éléments, comment il manisfeste l'amour réel... dans sa vie, dans son humanité, et avec ses frères et soeurs humains...Le 555 nous questionne sur notre rapport à notre mission en tant qu'humain conscient, notre rôle au sein de notre humanité, et notre façon d'exprimer notre capacité à aimer...que cela soit par l'accompagnement des autres, l'écoute, la relation d'aide, l'action sociale, le don de soi,etc....Sa répétition peut nous inviter à accepter le changement ou aller vers le changement car vous cherchez votre voie : vous avez besoin d'expérimenter, de mettre à profit votre curiosité, de canaliser votre énergie pour mieux utiliser vos 5 sens avec équilibre ; votre sociabilité liée à la présence du 5 répété vous invite à exercer davantage des activités en relation avec les autres, dans l'interactivité des échanges, à moins qu'il ne vous invite à prendre conscience qu'il  vous est demandé de développer votre sociabilité.

 

666 : Le  6 évoque Vénus, dont voici au dessus la photo.Planète et déesse de la fécondité, de l'amour, de la beauté, de la sensualité et des arts.Associé à la spirale qui tourne vers l'infini vers le centre, dans une énergie qui descend vers l'incarnation, la gestation, la préparation à la mise en matière. Associée au féminin sacré et à l'amour, cette énergie a été manipulée et le 6 a été représenté par de nombreux ordres religieux (initiés par des prêtres hommes) par le mal, le pêché, la passion, le sexe, la domination et la soumission, l'être non conscient de sa divinité. Selon le mathématicien Eucline, le 6 est un chiffre parfait car il est égal à la somme de ses parties aliquotes. Le 6 répétés trois fois : 666 nous invite davantage à nous interroger à notre façon de manifester de manière consciente l'invisible vers le visible, car le 6 est le symbole du principe de la médiation que porte l'énergie féminine  ; il n'y a aucune raison d'avoir peut du 666 qui a été associé par le clergé et la religion des hommes à "la griffe du diable" car ce qui compte c 'est l'intention que nous mettons dans cette énergie qui a été ou tenté d'être dévoyée.

 

les pyramides : temples initiatiques

Les pyramides

Sur la plan symbolique et initiatique...

Les pyramides que nous connaissons pour leur côté historique, voire touristique, sont aussi de merveilleux temples initiatiques. Leur construction est fondée sur des mesures, des nombres dont la symbolique prend sens tant au niveau ésotérique, qu'au niveau de la matière, de par la forme créée.

Leur base carrée (le Quatre) est le symbole du plan du monde de l'incarnation, le monde créé, celui de la matière. Elle représente les Quatre points cardinaux, les quatres éléments...une base solide et physique à partir de laquelle s'élève quatre faces, quatre triangles illuminés par le soleil, quatre triangle d'or. Le triangle (le Trois) représente la manisfestation, l'expression dans le monde de l'énergie placée à l'intérieur du triangle. Ces quatre éléments se rejoignent pour former un sommet, un point qui représente le principe alchimique du grand oeuvre (3x4=12). Symboliquement, ces 4 triangles (x3) se rejoignent en une pointe (Un), autrement dit les éléments reforment une unité primordiale, l'unité de l'esprit et de la matière. Voici en quelques observations la représentation du travail de l'initiation : de la matière manifestée, transmutée par la lumière (symbole de la Conscience) au retour à l'Unité (l'Etre réel et être physique fusionnent en un être conscient incarné).

Vue à l'envers, la pyramide nous renseigne sur un processus initiatique qui s'opère en simultanné. Le rayon du soleil qui perce par le sommet et rayonne par ses faces vers la terre, pour la fertiliser. Ainsi l'Esprit Solaire vient dans le monde pour le diviniser ou l'alchimiser, afin de permettre au plan de la matière de se transformer grâce à la conscientisation de la matière par la lumière. La lumière descend dans la matière. La pyramide est le lieu de la réconciliation entre le ciel et la terre, entre l'Esprit et la matière.

Dans toutes les traditions, véda, égyptienne, astèque...nous retrouvons le principe de l'UN (l'Unité primordiale) dans lequel se trouve les forces constituant la VIE. De ce pricnipe naquit le couple primordial : le Seigneur (l'Esprit) et la Dame (la Matière), dont l'accouplement créa les formes dotée de  l'Esprit, dont nous retrouvons la manisfestation dans tout ce qui vit.

Ainsi la pyramide, qu'il s'agisse de celle d'Egypte ou d'Amérique Latine, est un temple d'alchimisation, de transmutation, et d'initiation. La forme de la pyramide nous révèle toute sa signification, et il en va de même de son onde de forme qui informe le lieu de son sens. En Egyptien, pyramide et colline, montagne ont la même ethymologie ; et n'est il pas vrai que la montagne, les apus pour les incas, ne remplit pas ce même rôle?

De nombreux anciens manuscrits nous amènent à penser que les pyramides ont été laissées par l'ancienne civilisation Atlante.

Monter au temple de la pyramide, qui représente "la montagne mythique où est né le soleil", le lieu de naissance d'Osiris, permet de se rapprocher de son centre, et pénétrer dans la "terre pure", quitter le monde profane, accéder à un espace sacré où se réalise l'Etre. La montagne comme la pyramide est le lieu où les contraires, l'eau des torrents, et le feu du soleil, l'air et la terre, se reconcilient.

En même temps que la pyramide représente l'ascension, elle représente aussi la grotte, car l'on peut accéder à l'intérieur de la pyramide. Cette grotte, souvent en forme de croix de malte, laisse passer en son centre, au coeur, la lumière du soleil au moment du solstice. Ce coeur est le lieu où est célébré les mystères, celui de la réconciliation des contraires, ou la fusion des deux principes, elle fait coincider les 4 directions, les 4 éléments en un seul point. 

Ainsi la pyramide est le symbole manifesté du chemin à parcourir pour atteindre l'illumination, la quintessence, le "cinquième élément", le travail initiatique d'harmonisation, d'élévation, une élévation vibratoirement qui passe par le fait d'entrer à l'intérieur de notre coeur, représenté par la grotte.

Rhianna  

2012 : prophéties et possibles

 

2012 : prophéties et possibles

Dans la cosmologie des Incas, des mayas, des toltèques, des amérindiens,  … nous retrouvons la même définition : une cosmologie composée de 3 mondes ;  le monde souterrain, inférieur, qui représente l’inconscient et se trouve à l’intérieur de la terre, dans les couches sous la surface ; le monde moyen, notre monde, celui de tous les jours ; le monde supérieur, lié à la conscience, lié au supramental, et qui nous permet d’accéder et d’ouvrir nos potentialités supérieures. Ces mondes sont également représentatifs du temps : le monde souterrain est celui des ancêtres, enterrés dans la terre ; le monde moyen est le présent, et le monde des potentialités est le futur. Les Celtes pour leur part décrivaient 3 terres : la terre supérieure, la terre du milieu, et la terre inférieure. Ainsi à l’époque des alchimistes, le clocher des cathédrales avait pour fonction d’aspirer l’énergie de la terre supérieure, et les puits pour fonction d’aspirer celle de la terre inférieure, permettant la réalisation d’un mariage alchimique entre les énergies d’en haut et d’en bas, qui se situait au niveau du plancher des cathédrales.

Concernant 2012, les prophéties disent que tous les temps ne ferons qu’un ou plus exactement le monde du dessus et du dessous se fondront en un, celui du milieu, une communion dans le présent. En d’autres termes, une montée de la kundalini cosmique. 2012 est un alignement cosmique galactique, mais également un alignement entre le bas et le haut comme le décrive les alchimistes. La mise au point Zéro comme le disent les scientifiques quantiques. La Shakti, l’énergie divine cosmique nous transpercera du bas vers le haut dans notre colonne vertébrale pour transformer notre conscience, et rencontrer Shiva venant d’en haut. Ainsi, plus nous serons proches en nous-même de l’équilibre des polarités masculin-féminin, plus cette merveilleuse kundalini cosmique sera fluide dans son passage à travers nous, et notre éveil accompagné, facilité. Si nous portons encore les déséquilibres de karma passés, de comportements polarisés, alors nous vivrons l’expérience de réalignement qui sera plus ou moins douloureuse selon les  individus. Cette évolution a déjà commencé, en termes de préparation, et sera réellement à l’oeuvre à partir du 21.12.2012.

Les enfants du soleil, les descendants des Incas qui vivent encore dans les Andes à plus de 1800 m, étudient encore la science des feuilles de coca et livrent les messages de la Terre. C’est la tradition. La prophétie par le du renouvellement du cycle, les changements ont déjà commencés mais le 21.12.2012 le temps se renversera et se renouvellera pour que la nouvelle race reçoive la nouvelle vibration du soleil. Ce sera une période de crise, mais aussi une occasion de se réinventer pour nous et nos enfants. Les Incas nous livre la prophétie mais aussi les processus afin de nous aligner, de devenir les nouveaux homo-luminos formant une seule famille, unie, en connexion avec la Nature et le Cosmos.

Le mystique chrétien Teillard de Chardin a écrit  que si une détresse d’envergure mondiale touchait l’humanité, alors l’inconscient collectif libèrerait les archétypes contenus jusqu’alors dans nos rêves, afin de pouvoir rétablir une forme d’unité. Ce prêtre archéologue prédit que l’humanité vivrait une transformation soudaine, il y aurait une sphère mentale de pure conscience qui envelopperait la Terre, et que le langage de la Vérité, de la réalité que chaque individu pourrait capter, et communiquer par télépathie.

Pour être prêt à vivre cette nouvelle dimension, il nous faut dissoudre nos attachements au passé, à l’ego afin de vivre pleinement notre présent et retrouver notre capacité  à matérialiser un nouveau monde. Pour cela il ne nous faut plus être distraits par les futilités, les bruits chaotiques des villes…être libérés de la peur de perdre, afin de retrouver notre connexion avec la pureté de notre Etre réel et illimité, l’énergie d’Amour réel ; et nous concentrer sur le futur le plus souhaitable pour nous et nos enfants, et non sur les possibles catastrophes. Concentrons notre énergie à construire un monde plus beau, plus équilibré, plus adapté à l’intention la plus pure de chacun d’entre nous. Car le temps s’accélère et inévitablement les changements vont continuer à s’accélérer également : les inventions, les connexions entre les gens, les idées, les systèmes… cette période est par nature instable et porteuse de possibles ; la Terre comme nous est un être vivant, portant une intention ; il nous est primordial de nous réaligner avec l’intention la plus pure de la Terre, et du sytème solaire dont nous faisons partie afin de participer à diriger ce flux d’énergie extraordinaire dans la direction de la Conscience, de l’Harmonie.

Rhianna

La pensée est une onde

La pensée est une onde invisible qui se crée et se manifeste au niveau subtil, elle peut donc ainsi se propager dans l'émotionnel, le mental, l'énergie, l'architecture subtile de toute chose, ou  de tout individu. Lorsque l'individu émet une pensée il envoie donc une onde dans le domaine subtil, et si celle ci est assez puissante ou répétée, elle se densifie dans la matière. Lorsqu'un individu est encore dans les voiles de l'lillusion ou soumis à l'inconscient, qu'il s'agisse de celui de ses ancêtres, de ses vies passées, de la  planète,  ou de l'environnement immédiat, alors il répète les conditionnements de pensées et perpétue ainsi l'ancien, en le renforçant. Comment un Homme peut il être libre, s il n'est pas libre de créer sa propre pensée?

L'individu doit pour cela devenir un individu conscient, retrouver la confiance à pouvoir devenir un individu conscient. Ce chemin exige en premier lieu de nettoyer nos pensées. L'individu doit être l'observateur de ses pensées, les interroger pour identifier qelles en sont les origines.

L'individu doit apprendre à voir au delà du voile ; le premier apprentissage est de voir nos pensées de manière claire et juste. L'Homme s'approprie les émotions et devient ces émotions, s'approprie une pensée et devient cette pensée, il s'identifie à la pensée et à l'émotion et s'enferme alors dans une posture qui provoquera le conflit avec l'autre. Une société de paix ne peut être fondée que sur la neutralité de la pensée et de l'émotion, sans quoi nous resterons soumis à la force d'opposition, le désir de domination ou de soumission.  La seconde étape est de dissocier nos schémas de pensées de nos shémas émotionnels. Pour  cela il est important de se libérer des liens qui tissent pensées et émotions. En dissociant la personne et l'évenement que nous avions associé à ce qui avait engendré la contrariété. Bien entendu, vivre l'émotion implique la présence totale à son corps. Un individu conscient est conscient de son corps, de sa totalité.

La pensée pour être créatrice ne doit pas être liée de quelque manière que ce soit au passé , elle est spontanée, neutre, se créée dans l'instant, sans quoi elle est entâchée des références du passé, auxquelles l'individu se rattache. Pour cela l'individu doit être neutre et donc savoir se remettre en question. Il s'ouvre alors aux opportuités de la vie qui lui permettront d'assumer alors les conséquences de ses actes, paroles, manifestations de la pensée non alignése avec l'énergie d'amour conscient, et de rectifier le tir. L'être humain doit développer l'intention de la Vérité, de la  pureté et une volonté, une vigilance sans faille pour avancer vers sa lumière réelle, et sortir de l'illusion. Ceci est un entraînement de tous les jours. Apprendre à aborder l'autre avec la neutralité, dans le respect du chemin de chacun.

Ainsi la pensée peut elle être le moteur de la transformation de l'individu comme elle peut être son pis cauchemar. En tant qu'adulte nous devons nous relier à la partie pure qui est en nous, à notre Etre Divin.  Cela signifie changer les vielles habitudes, faire des choses nouvelles, s'habituer à ne plus aller chercher nos pensées dans les vieux stocks, les anciennes références, mais s'ouvir à l'inconnu, à l'aventure de notre propre réalité  tout en veillant à rester dans la neutralité des pensées et des émotions. Ainsi nous pourrons sortir des programmes anciens qui n'ont provoqué que souffrances et guerres. C'est le travail sur soi et le travail de construction dans la neutralité et l'harmonie avec l'autre qui permettront d'aider la planète à accoucher à sa nouvelle conscience.

Rhianna Florence Louis

 

 

Les lois universelles

Les lois universelles ou les principes de la dynamque créative de l'Etre (cf.livre "comment se reconnecter à soi-même, Editions Dangles - F. Louis ;  http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=comment+se+reconnecter+%E0+soi+meme)

La Loi de l’Attraction ou loi de résonance

 Cette loi est fondée sur l’attraction exercée par les polarités. Nous vivons dans un monde de polarité (3eme dimension – voire 4eme dimension). Cette loi définit que toute vibration, énergie-information, entre en résonance avec une vibration similaire. Autrement dit vous attirez à vous ce que vous émanez, ce que vous portez dans votre schémas informationnel vibratoire. Vos pensées, vos émotions, ou celles liées aux mémoires non transmutées attirent les personnes, les situations, …qui sont en résonance avec elles.

Si vous jouez à la victime, vous attirez votre persécuteur, si vous jouez au sauveur, vous attirez des situations délicates à sauver, etc…

En réalité vous envoyez dans la matrice un message qui s’arrêtera de suivre sa course lorsqu’il aura rencontré son destinataire. La cause créée la conséquence. Aussi est-il important de développer un esprit intérieur d’observateur alerte de ses pensées, de rester dans le non jugement, et de rester positif.

 

 La Loi du Lâcher Prise

Lâcher le besoin de contrôler …oui, mais ce n’est pas si simple lorsqu’on a développé des stratégies de contrôle et de désir de posséder, pour pallier au manque d’amour reçu, à la peur du rejet, de l’abandon, au sentiment d’injustice, …Mais combien sont coûteuses les conséquences : conflits, non pardon, rancune, maladies somatiques, nervosité, insomnie, …

Cette loi nous enseigne la patience, l’abandon confiant à la Vie, l’acceptation de soi et de l’inconnu…en d’autres termes, la foi en la transformation des blocages qui s’opère lorsque nous sommes des observateurs-acteurs ancrés dans notre conscience individuelle, réceptifs à l’énergie de la création qui se manifeste en nous, au travers de nous, et autour de nous.

 

La Loi de l’Equilibre ou de l’Harmonie

Lorsque règne l’harmonie, les polarités sont équilibrées, le masculin et le féminin, la terre et le ciel, la mère et le père. Le passé et le futur ne sont plus, seul le présent existe. Au regard de la loi d’Equilibre il n’y a pas d’expérience polarisée. Cette loi régit tous les univers, toutes les vies d’incarnation en incarnation. Ainsi la loi du karma, la loi de causes à effets, est elle soumise à la loi de l’Equilibre. Nous devons résoudre les conséquences que nous avons créées si celles-ci ont rompu le grand Equilibre. Dès lors, les conséquences nous résolues dans une vie sont mises en suspens jusqu’à la vie suivante qui s’offre comme une opportunité pour permettre la restauration de l’équilibre. L’univers est continuellement en état de vigilance, en alerte et enregistre tout. La loi de l’Equilibre existe bien entendu au-delà du temps et de l’espace.

La loi de la Création

 La vie est un processus continuel d’évolution dans l’ici et maintenant.

 

 

 

Féminin et Masculin conscients...Lune et Soleil!!

Féminin conscient et masculin conscient…Lune et soleil

Les doux rayons de la lune sont aussi ardents que ceux du soleil. Illuminée par le soleil, elle reçoit, intègre et transmet à la Terre l’énergie lumière filtrée par son aura, une clarté laiteuse et fine qui inonde par parties la Terre Mère et ses habitants de tout règne.

Lune et soleil sont d’un même principe, issus de la Source de la Création divine, création consciente et établie dans un ordre parfait. La lune cependant incarne pour nous davantage le principe féminin alors que le Soleil celui du masculin. Mais l’un et l’autre sont unis pour nourrir l’Harmonie de l’Etre. Si la lune est souvent associée à l’inconscient féminin, c’est sans doute parce que la Femme et le féminin (présent autant chez l’homme) n’ont pas encore atteint la maturité spirituelle (à quelques exceptions peut être).Ainsi le travail avec l’énergie de la Lune peut il devenir un véritable levier pour nous libérer du  féminin inconscient et marcher vers le féminin conscient ; un processus qui nous conduira à nous libérer des attachements aux émotions, accepter le développement de notre vie féminine (pour les Femmes), nous affranchir des représentations et projections « subies » en tant qu’enfant, discerner nos pulsions, nos besoins, nos en-vies, nos en-morts, qui émergèrent dans notre adolescence pour apprendre à nous détacher de l’attachement au modèle parental, à la mère, et sortir de la dépendance (manifestée par toute sorte de dépendances) pour aller vers l’autonomie et enfin atteindre la maturité, la conscience, la maîtrise (et non le contrôle), la création,  symbolisée par la pleine Lune. La lune pleine est ronde comme le soleil. L’un et l’autre semblent alors être complets, prêts à s’unir dans leurs différences pour réaliser l’équilibre. Les phases de la lune sont les étapes d’un cheminement de la conscience du féminin, au sein duquel la Femme, par nature, a son rôle à jouer.

La lune nous invite à regarder les ombres projetées par nos résistances, nous souffrances, nos cicatrices, avec douceur, silence, dans la pureté du rayon blanc. Elle nous aide à les accueillir, les aimer, les guérir.

Le soleil quant à lui nous nourrit de son énergie riche de mana, de chi, de force de vie. Le masculin conscient contient le germe, le sperme, il porte la puissance de la réalisation par l’action. Alors que le féminin conscient apporte la possibilité de la création, les potentialités du devenir, de l’Etre, la connaissance, la réceptivité aiguisée du discernement, la conscience et l’obéissance des lois de la Vie, le féminin ne se réalise qu’avec le masculin, et le masculin ne se réalise qu’avec le féminin. L’un et l’autre sont d’un même principe, et seule leur union dans la conscience ouvre l’espace de manifestation de la Source dans toute sa plénitude.

Aussi notre enjeu actuel est de sortir de l’inconscient masculin qui est manifesté par le pouvoir de domination sur le féminin inconscient, et sortir du féminin inconscient manifesté par la soumission ou la rébellion vis-à-vis du masculin inconscient. Masculin et féminin ne sont pas à entendre homme et femme, car les deux principes sont présents en chaque individu et devraient être équilibrés pour chacun.  Le premier pas est de commencer par accepter là où nous en sommes, la loi de causes à effets (loi du karma), les lois de la vie, afin de laisser le passage en nous se faire pour accueillir peu à peu la vibration du féminin conscient qui nous reconnectera à la Déesse, la Shakti, que nous sommes en tant que Femme, et à la part de féminité  consciente capable de reconnaître et accueillir le Dieu, le Shiva, pour l’homme.

 Rhianna ; @copyright

L'Etre divin...

QU’EST-CE QUE L’ETRE DIVIN ?

 

« De même qu’un seul soleil illumine le monde entier, de même le seigneur divin qui anime et soutient ces mondes, illumine ces êtres incarnés… »

Bagavagita chap13

 

Nous sommes tous liés dans notre profondeur, dans notre réalité consciente, nous formons un TOUT, un tout qui participe et crée la Vie, un Tout dont chacun a la responsabilité de ses choix en tant que créateur.

Chez les théosophes, la notion d’Etre Divin pourrait être rattachée à celle de « monade » (« La notion de monade est utilisée et définie dans les œuvres d'Helena Blavatsky et d'Alice Bailey comme étant l'esprit dont parle le Christianisme. La Monade divine est (fille/fils) du "père dans les cieux", et tout Christ (ou Bodhisattva selon la terminologie Bouddhiste), le 8e degré de l'ésotérisme théosophique, est une monade vivante et accomplie. »)

 

Notre Etre Divin est notre noyau essentiel, notre conscience, la partie de notre « entité » la plus pure, celle qui est relié au-delà du temps et de l’espace à la conscience ultime, que nous appelons selon la tradition, Dieu, Le Père Solaire, Le Logos, Le Grand Soleil central …

Cet Etre cherche à intégrer notre réalité afin de nous permettre d’évoluer vers notre véritable identité, « JE SUIS ».

 

Corps, Ame, Esprit

 

Nous sommes un Corps, corps physique de matière,

Nous sommes une âme, un corps subtil, qui pourrait également être appelé corps astral, en lien avec de nombreux autres liens, et contenant toutes nos mémoires d’évolution de notre âme ;

Nous sommes un esprit ; l’Esprit est cette partie appelée aussi déité, le Dieu en nous, l’Etre Divin.

 

En tant qu’individu, au cours de notre histoire propre nous avons développé une  personnalité faite de multiples facettes. Nous l’avons développé en fonction de nos conditionnements, de notre histoire familiale, trans-générationnelle, culturelle,… en fonction de  nos mémoires …inscrites aujourd’hui dans nos cellules.

De même, notre âme humaine a son propre parcours sur le chemin de l’évolution. Toutes les âmes ne sont prêtes à intégrer cette conscience, cette lumière dans la totalité… le processus se fait progressivement. L’âme a également une partie consciente, et une partie inconsciente que nous avons à nettoyer, purifier, illuminer, en la mettant sous la lumière de notre Etre divin, relais de la conscience ultime. Plus notre âme est purifiée, consciente, plus elle nous permet d’accéder aux plans plus près de cette conscience ultime.

Intégrer l’Etre Divin en nous c’est donc en premier lieu se libérer des blocages qui nous empêchent de lui laisser le passage. Et la vie est là pour nous permettre cette libération. La vie est là pour nous servir des expériences qui sont des opportunités de transformation de nos blocages en libérations. Enfermés dans des jugements de valeurs, nous considérons souvent que ces passages sont synonymes de souffrances et préférons les mettre de côté, les ignorer, les contourner plutôt que d’y faire face… mais bien entendu, les expériences se renouvellent encore et encore jusqu’à ce que le réveil de la conscience puisse se faire ! Tel est le jeu de la Vie !

 

Rhianna Aora

De l'origine de l'Homme à l'évolution de l'humanité...

L’école nous apprend que l’Homme descend du singe… mais les dernières expertises de paléontologie montre que nous sommes issus d’une mosaïque de races… Toute hypothèse est considérée comme un postulat tant qu’elle n’est pas réfutée…mais n’oublions jamais qu’elle ne reste qu’une hypothèse.

Un Homme est composé, outre de son corps, de toutes les expériences qu’il a pu faire, dans son corps, mais aussi hors de son corps, en témoignent les personnes ayant vécus des expériences de mort imminentes, les commentaires des mystiques qui ont connu l’extase, ou les rêves que nous faisons…Tout cela démontre que la conscience existe, pré-existe, et post-existe au-delà du corps, au-delà de la matière. Cette conscience préside à notre évolution, une conscience fondée sur des lois et des principes établis.

Appelons la conscience de l’homme son être éthérique, dont la nature est beaucoup plus subtile.

Chaque conscience est une émanation de la conscience ultime, que nous appelons le plus souvent Dieu.

Cette ultime conscience se démultiplie dans des milliards d’entités, ou monades, qui vont représenter plusieurs niveaux de conscience. Ces monades véhiculent la conscience au travers de la matière, tel un corps physique, qui permet à son tour de produire des formes.

Les différents niveaux de conscience correspondent à des entités en cours d’éveil de plusieurs degrés, d’entités semi-conscientes, à des entités intelligentes, tout cela étant le résultat des évolutions  de conscience de chacun. Ainsi ces entités intelligentes sont passées au préalable par les « règnes inférieurs. » Le plan Humain, correspond à un plan de conscience spécifique.

Un être humain est donc passé par les règnes minéral, végétal, animal.

La conscience s’éveille lorsque l’être est accompagné dans son développement par d’autres êtres plus intelligents, plus éveillés, c'est-à-dire sur un niveau de conscience plus élevé.

Tout ce processus prend du temps, beaucoup de temps.

 

Ainsi ces entités de conscience du plan humain, sont à des degrés d’éveil différents, certaines le sont pour la première fois, d’autres sont à la dernière. Il y aurait sept classes. Le processus d’éveil du plan humain est long. D’autres entités plus élevées que le plan de conscience humain viennent également s’incarner pour participer plus activement au processus d’évolution.

 

La première des formes matérialisées des entités conscientes du plan humain remonte à partir de l’ère du jurassique, formes végétales, animales, et humaines, en traversant tous les types de reproduction possible, et en expérimentant différents aspects. Cela remonte à 18 millions d’années. Avec le temps, les choses se sont affinées, éveillées, jusqu’à ce que les monades humaines incarnées dans des corps humains intègrent les capacités émotionnelles, (cerveau limbique), puis les fonctions supérieures du cerveau avec le développement du langage, capacités d’abstraction, de jugement…

A l’ère tertiaire, la civilisation Atlante se développe. Elle comporte des entités du plan humain de divers niveaux de conscience dans la course de l’évolution de conscience mais aussi des âmes encore non éveillées, incarnés dans des races animales, sans mental. A l’époque où commençait la dégénérence de la race Atlante, une partie des Atlantes a fécondé, en pleine conscience, des femelles de race animale, ce qui a donné naissance à une race hybride sans mental mais ressemblant au type humain. L’inter-fécondation entre espèce était alors possible. Cependant des âmes humaines ont été prisonnières de ces corps hybrides, anthropoïdes, et le sont restées pendant plusieurs incarnations. Le poids karmique de cette action contre nature d’une partie de la race atlante, qui était tombée dans la sorcellerie, représente comme un péché originel pour la race humaine. Nous tous aujourd’hui portons ce poids, même si cela reste dans notre inconscient. De fait, il n’est pas étonnant que les rapports soient proches entre ces êtres anthropoïdes, gorilles, chimpanzés… mais grâce à notre intelligence et conscience, nous contribuons à l’éveil de l’humanité et de tous les règnes associés, en particulier les êtres anthropoïdes, descendants de cette race hybride, afin qu’ils puissent à leur tour devenir des humains. Avec le développement de l’évolution, ces races hybrides s’éteindront pour incarner des corps humains, mais la dette karmique doit être payée par notre contribution pour réparer les erreurs du passé.

.

Alors nous pourrons accéder au stade de nos « grands frères et sœurs » qui nous eux-mêmes aidés, accompagnés à devenir des âmes humaines plus conscientes, et continuent à nous aider.

Ces êtres très élevés sont en rapport avec le GRAND SOLEIL CENTRAL qui soutient cet univers, permet à tous ces règnes d’évoluer. Ils sont tels des rayons de ces grandes hiérarchies spirituelles qui nous accompagnent pour sortir de l’ignorance et pour que nous puissions aider toutes les monades en évolution. Nous avons en nous cette promesse, dans notre cœur, la présence de ce rayon des êtres de la Grande Hiérarchie Spirituelle.  Nous avons reçus le don de l’intelligence, pour donner, diffuser les potentialités de cette intelligence pour que la Nature poursuive son chemin de conscience. Nous avons reçu pour permettre à d’autres de recevoir.

 

Le passé apporte les leçons que nous devons apprendre ; la première est de respecter les lois de la Nature, et intervenir dans ses mécanismes n’est pas de notre ressort. Il nous appartient de sortir de l’état d’adolescence, et de prendre notre responsabilité d’adulte. Ainsi, pratiquer des modifications génétiques telles que celles des implants d’ovules, d’embryons entre des espèces différentes relève de la magie noire. Le bonheur vient de l’intérieur et non de la modification extérieure de l’apparence ou de l’aspect.

 

Aora

Juillet 2009

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site