De l'origine de l'Homme à l'évolution de l'humanité...

L’école nous apprend que l’Homme descend du singe… mais les dernières expertises de paléontologie montre que nous sommes issus d’une mosaïque de races… Toute hypothèse est considérée comme un postulat tant qu’elle n’est pas réfutée…mais n’oublions jamais qu’elle ne reste qu’une hypothèse.

Un Homme est composé, outre de son corps, de toutes les expériences qu’il a pu faire, dans son corps, mais aussi hors de son corps, en témoignent les personnes ayant vécus des expériences de mort imminentes, les commentaires des mystiques qui ont connu l’extase, ou les rêves que nous faisons…Tout cela démontre que la conscience existe, pré-existe, et post-existe au-delà du corps, au-delà de la matière. Cette conscience préside à notre évolution, une conscience fondée sur des lois et des principes établis.

Appelons la conscience de l’homme son être éthérique, dont la nature est beaucoup plus subtile.

Chaque conscience est une émanation de la conscience ultime, que nous appelons le plus souvent Dieu.

Cette ultime conscience se démultiplie dans des milliards d’entités, ou monades, qui vont représenter plusieurs niveaux de conscience. Ces monades véhiculent la conscience au travers de la matière, tel un corps physique, qui permet à son tour de produire des formes.

Les différents niveaux de conscience correspondent à des entités en cours d’éveil de plusieurs degrés, d’entités semi-conscientes, à des entités intelligentes, tout cela étant le résultat des évolutions  de conscience de chacun. Ainsi ces entités intelligentes sont passées au préalable par les « règnes inférieurs. » Le plan Humain, correspond à un plan de conscience spécifique.

Un être humain est donc passé par les règnes minéral, végétal, animal.

La conscience s’éveille lorsque l’être est accompagné dans son développement par d’autres êtres plus intelligents, plus éveillés, c'est-à-dire sur un niveau de conscience plus élevé.

Tout ce processus prend du temps, beaucoup de temps.

 

Ainsi ces entités de conscience du plan humain, sont à des degrés d’éveil différents, certaines le sont pour la première fois, d’autres sont à la dernière. Il y aurait sept classes. Le processus d’éveil du plan humain est long. D’autres entités plus élevées que le plan de conscience humain viennent également s’incarner pour participer plus activement au processus d’évolution.

 

La première des formes matérialisées des entités conscientes du plan humain remonte à partir de l’ère du jurassique, formes végétales, animales, et humaines, en traversant tous les types de reproduction possible, et en expérimentant différents aspects. Cela remonte à 18 millions d’années. Avec le temps, les choses se sont affinées, éveillées, jusqu’à ce que les monades humaines incarnées dans des corps humains intègrent les capacités émotionnelles, (cerveau limbique), puis les fonctions supérieures du cerveau avec le développement du langage, capacités d’abstraction, de jugement…

A l’ère tertiaire, la civilisation Atlante se développe. Elle comporte des entités du plan humain de divers niveaux de conscience dans la course de l’évolution de conscience mais aussi des âmes encore non éveillées, incarnés dans des races animales, sans mental. A l’époque où commençait la dégénérence de la race Atlante, une partie des Atlantes a fécondé, en pleine conscience, des femelles de race animale, ce qui a donné naissance à une race hybride sans mental mais ressemblant au type humain. L’inter-fécondation entre espèce était alors possible. Cependant des âmes humaines ont été prisonnières de ces corps hybrides, anthropoïdes, et le sont restées pendant plusieurs incarnations. Le poids karmique de cette action contre nature d’une partie de la race atlante, qui était tombée dans la sorcellerie, représente comme un péché originel pour la race humaine. Nous tous aujourd’hui portons ce poids, même si cela reste dans notre inconscient. De fait, il n’est pas étonnant que les rapports soient proches entre ces êtres anthropoïdes, gorilles, chimpanzés… mais grâce à notre intelligence et conscience, nous contribuons à l’éveil de l’humanité et de tous les règnes associés, en particulier les êtres anthropoïdes, descendants de cette race hybride, afin qu’ils puissent à leur tour devenir des humains. Avec le développement de l’évolution, ces races hybrides s’éteindront pour incarner des corps humains, mais la dette karmique doit être payée par notre contribution pour réparer les erreurs du passé.

.

Alors nous pourrons accéder au stade de nos « grands frères et sœurs » qui nous eux-mêmes aidés, accompagnés à devenir des âmes humaines plus conscientes, et continuent à nous aider.

Ces êtres très élevés sont en rapport avec le GRAND SOLEIL CENTRAL qui soutient cet univers, permet à tous ces règnes d’évoluer. Ils sont tels des rayons de ces grandes hiérarchies spirituelles qui nous accompagnent pour sortir de l’ignorance et pour que nous puissions aider toutes les monades en évolution. Nous avons en nous cette promesse, dans notre cœur, la présence de ce rayon des êtres de la Grande Hiérarchie Spirituelle.  Nous avons reçus le don de l’intelligence, pour donner, diffuser les potentialités de cette intelligence pour que la Nature poursuive son chemin de conscience. Nous avons reçu pour permettre à d’autres de recevoir.

 

Le passé apporte les leçons que nous devons apprendre ; la première est de respecter les lois de la Nature, et intervenir dans ses mécanismes n’est pas de notre ressort. Il nous appartient de sortir de l’état d’adolescence, et de prendre notre responsabilité d’adulte. Ainsi, pratiquer des modifications génétiques telles que celles des implants d’ovules, d’embryons entre des espèces différentes relève de la magie noire. Le bonheur vient de l’intérieur et non de la modification extérieure de l’apparence ou de l’aspect.

 

Aora

Juillet 2009

 

Commentaires (5)

1. 16/12/2009

par où l homme est il passé pour peupler l europe l asie et l amerique
quelle est la race des premieres hommes et porquoi




2. MdeP (site web) 04/07/2010

Bonjour.
La conscience, ce n'est pas la capacité de penser.
La définition du vivant est, en fait, la définition du conscient.
Le conscient précède le vivant.
La clé de la conscience réside dans l'opération d'appropriation de la lumière par sélection "deux en un", par le vivant, de la fréquence lumineuse sur laquelle il va fonctionner parmi les fréquences de la lumière blanche et, par voie de conséquence, de la fréquence sonore du bruit blanc qui lui est associée dans une bande de fréquences.
Ainsi, le vivant qui sélectionne (détermine) la fréquence sur laquelle il va fonctionner, s'approprie réellement la lumière : c'est en cela qu'il porte une conscience exprimée dans ses capacités à la motilité et à la manifestation de sa présence de moins en moins silencieuse au fil du temps.
Je vous invite à visiter mon site en toute amitié et toute simplicité : http://www.canneapioche.free.fr
Très cordialement. MdeP

3. Mike (site web) 04/08/2010

Merci pour tout ces détails, et surtout merci à pour ces commentaires très utiles.

4. porn galore (site web) 19/03/2011

grand contenu que vous fournissez merci pour le partage.

5. Cheap Juicy Couture Handbags (site web) 28/07/2012

or areas need license to run and repair factors like septic <a href="http://www.cheapburberrypurseshandbagssale2013.com"><strong>Burberry Handbags Sale</strong></a>. If you decide on more complicated security lights or track Discount Gucci Bags.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site