la coupe du bonheur

"Beaucoup de gens ont peur du bonheur. Pour eux, cela signifie modifier ue partie de leurs habitudes et perdre leur identité.

Très souvent nous nous croyons indignes des bonnes choses qui nous arrivent. Nous ne les acceptons pas parce que, si nous le faisions, nous aurions le sentiment d'avoir une dette envers Dieu. Nous pensons :"mieux vaut ne pas goûter à la coupe de la joie, lorsqu'elle sera vide, nous souffrirons terriblement".

De peur de rapetisser, nous oublions de grandir, de peur de pleurer, nous oublions de rire."

extrait des  petits textes du livre de Maktub, Paulo Coelho

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site